Docteur Maria Montessori

(31 août 1870, Chiaravalle, Italie - 6 mai 1952, Noordwijk aan Zee, Pays-Bas)

Une pédagogue révolutionnaire, une figure de proue des sciences de l’éducation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maria Montessori a reçu une formation en médecine, anthropologie, philosophie et psychologie.

 

En 1896, à 26 ans, Maria Montessori devient la première femme médecin italienne et la première femme diplômée de médecine en Italie.

 

Dès 1898, elle travaille deux ans à la clinique psychiatrique de l'université de Rome. Elle y étudie le comportement de jeunes « retardés mentaux ». C'est là qu'elle découvre que ces enfants n'ont aucun jeu à leur disposition, alors qu'ils ont besoin d'actions pour progresser et ont besoin de leurs mains pour développer leur intelligence. Elle participe à un congrés de pédagogie et y déclare le droit des enfants anormaux à l'instruction en prônant une approche plus pédagogique que medicale : "ce ne sont pas des hors la loi !"

 

Parallèlement, elle découvre les recherches de Jean Itard (1774-1838), médecin, inventeur de l'otorhinolaryngologie, qui travaille auprès de sourds-muets, ainsi que celles d'Édouard Séguin (1812-1880), pédagogue français auprès d'enfants handicapés mentaux. Ils ont élaboré du matériel sensoriel selon 2 axes :

 

1. le système musculaire (mouvements) et les sens (perceptions)

2. l'intellect, qui prolonge ceux-ci.

 

Montessori traduit le rapport d'Itard sur Victor sur le "sauvage de l'Aveyron". Elle recopie l'oeuvre de Seguin en la calligraphiant, le fait d'écrire à la main permet de créer un espace psychique disponible.

Les présentations du matériel s'effectuent de manière lente pour cette raison.

 

Elle utilise le matériel sensoriel des deux médecins français au sein de son unité psychiatrique. Deux ans plus tard, elle présente des enfants défi cients au certi cat d'études. Ils obtiendront de bons résultats.

Elle s'intéresse ensuite aux enfants normaux, mais doit attendre 1907, l'ouverture de la "Maison des enfants" (Casa dei bambini) du quartier pauvre de San Lorenzo à Rome. Les objectifs de la Direction sont de :

- regrouper tous ces enfants et les empêcher d'errer, de semer le désordre,

- procurer une meilleure hygiène et instaurer une harmonie familiale.

 

Sa première action est de faire construire des chaises et des tables mobiles (avant elles étaient fixées au sol) en trois tailles pour les enfants.

Au départ, elle améliore le matériel sensoriel ainsi que des jouets ; elle a mis en place l'hygiène de base.

En observant un enfant recommencer le geste de se laver les mains plusieurs fois, elle découvre la "force cachée" qui dirige vers une telle répétition, ce que l'on nomme le phénomène de l'attention avec son aspect structurant.

 

C'est alors que dans sa conception, elle abandonne l'"instruction" pour le développement du potentiel humain. C'est aussi à cette période qu'elle met en lumière les périodes sensibles. Elle se sert du materiel de vie pratique comme première étape dans le développement et reconsidère tout le matériel face au phénomène de l'attention.

Tout s'organise autour d'un point central : le développement psychique passe par la concentration.

 

La notion de libre choix apparaît suite à l'observation du travail spontané chez l'enfant ; alors Maria Montessori met en place les étagères accessibles aux enfants pour y disposer le materiel.

 

Entre 1907 et 1909 : elle découvre l'explosion de l'écriture et de la lecture, ce qui lui apportera une renommée internationale. Par l'utilisation de lettres rugueuses, un jeune enfant s'est mis à écrire, suivi par les autres.

En 1909, elle crée le premier cours national et écrit la Pédagogie scientique.

 

En 1913, elle donne le premier cours international à Rome pour plusieurs centaines d'étudiants du monde entier. Ensuite, elle voyage, crée des centres de formation, etc...

 

En 1929, elle fonde avec son fils, l'Association Montessori Internationale à Berlin. L'A.M.I. installera défénitiviment son siège social à Amsterdam en 1935. 

 

En 1939, elle est invitée avec son fils en Inde. Suite à l'entrée en guerre de l'Italie, le gouvernement colonial anglais les considère comme étrangers ennemis. Ils ne pourront pas quitter le pays avant la fin de la seconde guerre mondiale.  Elle y donne des cours à des centaines d'étudiants et élabore les bases du programme 0-3 ans en observant les bébés de ses étudiantes.

 

En 1949, elle donne des conférences à San Remo, ce qui a donné le livre La formation de l'Homme. 

Maria Montessori tient son 9ème et dernier congrès international à Londres en 1951.

 

On notera l'engagement féministe de Maria Montessori ; elle a egalement cofondé l'Unesco. 

 

Aujourd'hui il y a plus de 22 000 écoles Montessori sur 6 continents.

 

biographie provenant de http://montessori-france.asso.fr/la-pedagogie-montessori-2/biographie-mm/

compléetée par http://ami-global.org/montessori/biography-dr-maria-montessori

 

  • LinkedIn App Icône
  • c-facebook

2013-2020 © Mont et sourire © Les sens en émoi

L'école maternelle privée hors contrat Mont et Sourire - pédagogie Montessori - est gérée par la s.a.r.l. Mont et Sourire 

51 rue de l'église - 01630 Saint Jean de Gonville - PAYS DE GEX - FRANCE - (frontière suisse) - contact@montetsourire.com